CONSEIL ET GESTION DU POSTE CLIENTS

ordertocash

spécialiste du poste clients

Commandez une enquête

ou appelez le 01 84 16 50 00

body-minuteDepuis 2009, Order to Cash recouvre les créances de l'enseigne Body'minute, animée par la société JCDA, auprès de ses 300 franchisés.
Une prestation qui nécessite diplomatie et réactivité.

Les charmes de la relation
franchiseur-franchisé

Créée en 1997, l'enseigne Body’minute compte aujourd'hui 300 salons de beauté en France et 10 à l’étranger, pour un total de 350 000 clientes abonnées.

Confronté à la croissance de son réseau et compte tenu du rapport avec ses débiteurs, la société décide de confier son recouvrement à Order to Cash.

Aline Noyères, responsable comptable de JCDA, en souligne les spécificités : « Une relation franchiseur-franchisé, c'est très particulier. On ne peut pas appliquer des pénalités comme ça ! Il y a toujours un côté affectif. »

Selon elle, les personnes en charge du recouvrement doivent être « en dehors du système », afin de garder leur neutralité et leur efficacité. Libéré des procédures délicates, le franchiseur peut ainsi se concentrer sur la relation commerciale.

 

Order to Cash respecte la relation avec les débiteurs


C'est précisément le credo d’Order to Cash : privilégier le capital client de ses propres clients.

Aline Noyères apprécie cette faculté de s'adapter à chaque cas : « Ce n’est pas le rouleau compresseur. Contrairement à certains cabinets, on peut intervenir. Si on demande d’interrompre un dossier, ça ne pose jamais de problème. C'est cette souplesse dont on a besoin. »


body-minute-vitrine

 

Un suivi (vraiment) quotidien des dossiers en recouvrement


Ce traitement personnalisé suppose de la réactivité. « On envoie un mail, on a une réponse le jour-même ou au moins le lendemain. On sent qu’il y a un suivi dans nos dossiers. »

Chaque client est en effet entre les mains d'un spécialiste du recouvrement, qui suit l’ensemble de ses débiteurs.


Order to Cash se félicite de recueillir aujourd'hui la satisfaction de ce client exigent : « Si quelqu'un me demande quel est notre prestataire de recouvrement, je vais conseiller de travailler avec Order to Cash », conclut Aline Noyères.